jeudi 21 septembre 2017

[Cinématographie] Mother !

Date de sortie 13 septembre 2017 (2h 02min)
De Darren Aronofsky
Avec Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris, Michelle Pfeiffer
Nationalité Américain
Interdit aux moins de 12 ans

« Un couple voit sa relation remise en question par l'arrivée d'invités imprévus, perturbant leur tranquillité. »

Bon, il est difficile de parler de se film sans spoiler. Il est même difficile d'en parler tout court, en fait.

C'est le genre de film qui vous laisse soit indifférent, soit avec le sentiment de n'avoir rien compris et perdu votre temps. Soit vous ressortez de la salle assez chamboulé, avec des idées plein la tête. Cette seconde option est mon cas.

Il est probable que je fasse partie du publique cible de ce réalisateur. En effet, j'ai adoré "Requiem for a Dream", c'est un des premiers films de ma vie à m'avoir complètement retournée. "The Fountain", m'avait transportée et émue. Plus récemment, j'ai été touchée, perturbée par "Black Swan".

"Mother!" ne m'a pas laissée indifférente non plus. Il y a énormément de symboles, de métaphores et c'est à vous d’interpréter les choses avec votre façon de penser et de ressentir. D'ailleurs, nous ne savons pas comment se nomment les personnages, c'est assez lourd de sens et c'est vous qui leur donnerez une identité.

Les acteurs incarnent vraiment bien leurs rôles, puis bon, j'ai un petit faible pour Jennifer Lawrence. Elle m'a fait passer par pas mal d'émotions à travers ce personnage.

Au niveau du rythme, on retrouve la touche du réalisateur. Les choses évoluent doucement, pour s'emballer totalement en suite. La musique, ou plutôt l'absence de musique, donne quelque chose de lourd et pesant. Il est plus question de sons de toutes sortes, plutôt que de musique à proprement parler finalement. Certains bruits sont accentués, il en va de même pour la respiration ou la voix des personnages à certains moments. Visuellement, les gros plans sont très présents et la caméra donne parfois le tournis. Tout en ayant une esthétique particulière, mais bien présente.
Tout est fait pour accentuer un sentiment de malaise, d’oppression, perturber le publique. Puis peut-être le toucher ?

Impossible de vous décrire plus encore sans vous dévoiler le film. Je peux simplement vous conseiller de le voir, au risque d'être hermétique à l'univers de Darren Aronofsky (pour exemple, ma petite sœur a trouvé le film juste chiant), mais tentez tout de même.
Spoiler:
Pour commencer dans cette partie Spoiler, je suis vraiment frustrée ! Pour cause, je suis dingue des affiches au style "peinture" qui ont été faites pour le film. Mais je trouve qu'elles en montrent trop et font presque office de spoiler justement. Après avoir vu le film je les ai trouvées tellement lourdes de sens, que je n'ai pas voulu les poster dans mon article, à regret haha !

Pour moi, ce film est un mélange d'interprétations et d'images. J'y vois tant de sujets abordés. La religion, la nature ("mère" nature), l'humanité, l'essence même de l'humain, l'essence de la création, l'amour, la dévotion, la souffrance, la souffrance dans la création ? La destruction, l'Apocalypse, l'auto-destruction... Un éternel recommencement. Je ne vais pas développer plus que ça, je suppose qu'il existe des tonnes d'analyses sur le net. Mais j'ai très envie de revoir ce film, pour capter des détails loupés et me retourner le cerveau et le cœur en y songeant.

5 commentaires:

  1. J'avais très envie de le voir... mais j'avoue n'avoir aimé ni Requiem for a Dream ni Black Swan... Damned !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne sait jamais, mon chéri avait aimé Black Swan et Requiem for a Dream, pourtant il n'a pas trop accroché avec Mother! :p

      Supprimer
  2. Ce film m'intrigue depuis que j'ai vu la magnifique affiche effet peinture ;)
    Peut être qu'un jour je le verrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment particulier, je serais curieuse de connaître ton avis si jamais tu le regardes ! :)

      Supprimer
  3. Darren Aronofsky C'est toujours spécial ^^ Requiem je l'ai vu 1 bon millier de fois, j'adore ce film. The Fountain aussi était très intéressant et poétique. Black Swan m'a déçu par contre.
    Je n'ai pas encore vu ce film mais je vais peut être le faire bien que je ne sache pas à quoi m'attendre. Comme tu le dis si bien, soit on accroche soit on déteste...

    RépondreSupprimer