samedi 17 février 2018

[Grimoires] Léviatemps, par Maxime Chattam

Auteur : Maxime Chattam
Titre : Léviatemps
"Le diptyque du temps" 1er volet.
Editions : Albin Michel
Pages : 443
2010

"À trop désirer la mort, on y brûle son âme."

"Paris, 1900.
Prisonnier de son succès, un écrivain décide de tout quitter pour entrer au plus profond de ses cauchemars, de ses abysses, explorer ce qu'il y a de pire en lui. Dans ce terreau de peurs se cache la matrice des monstres enfouis en chacun de nous. Un Léviathan d'ombres, un golem de violence.
Guy de Timée voulait déterrer la fange, il va rencontrer le Mal.
Des cercles ésotériques de la capitale aux  démesures de l'Exposition universelle, le début du XXe sièce inspire à Maxime Chattam un thriller halluciné où les progrès de la science nourrissent la folie des âmes perdues en quête d'éternité."

• Mon avis :

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu cet auteur, pourtant je l'aime énormément et je suis bien en retard dans ma PAL qui lui est consacrée ! En réalité, je suis très en retard dans mes lectures tout court, par manque de temps.
Mais je suis bien décidée à remédier à ça !

Retrouver la plume de Maxime Chattam m'a fait un bien fou. Il est l'auteur qui m'a donné le gout de lire il y a plus de 10 ans et il a toujours cet effet sur moi.

L'ambiance de ce livre m'a plongée dans ce que je ressens devant le film "From Hell". L'époque me plait énormément , bien qu'un peu plus récente dans Léviatemps. L'atmosphère est elle aussi captivante. C'est sombre et malsain, intriguant et parfois touchant. Attention aux âmes sensibles, l'auteur est friand de meurtres bien glauques !

Les personnages sont torturés et forts à la fois. C 'est quelque chose qui me plait beaucoup. On entre dans leur esprit et on y retrouve parfois notre propre part d'ombre.
L'auteur creuse toujours beaucoup l'histoire de chaque personnage. On apprend à les connaître au fil des pages pour finir par se sentir très proche d'eux.

J'ai apprécié l'histoire de Léviatemps, au passage ce titre est fort bien choisi. La couverture du roman également. Tout ceci prend tout son sens lorsqu'on arrive à la fin de notre lecture.

Maxime Chattam sait toujours mêler ésotérisme et réalité avec talent. Dans ses thrillers, il n'est pas vraiment question de choses fantastiques, mystiques...On a toujours un point d'encrage vers la réalité. Tout en ayant ce doute. Et si les monstres, la magie, les sciences occultes, tout cela existait vraiment ?

Ce roman n’échappe pas à la règle et je suis très curieuse de lire "Le Requiem des Abysses", suite de ce diptyque.

2 commentaires:

  1. J'ai jamais lu un Chattam, je sais pas par lequel commencer... Mais j'avoue que là tu m'as donné envie de lire celui-ci :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Merci beaucoup pour ton passage ici :)
      Je suis contente si j'ai pu te donner envie de lire Chattam. Je te conseille aussi "L'âme du mal", c'est le premier livre d'une trilogie, presque le premier livre de l'auteur d'ailleurs. C'est le tout premier livre que j'ai lu de lui, j'avais autour des 17 ans je crois lol, et qui m'a fait adoré ce qu'il fait. C'est aussi un thriller à l'ambiance assez spéciale.

      Supprimer